Solutions

Aujourd’hui, en France, plus de 10 millions de personnes sont concernées par la chute des cheveux. La calvitie touche pratiquement 2 hommes sur 3 et 1 femme sur 5 (après l’âge de la ménopause en général).
Des solutions existent néanmoins et leur mise en œuvre dépend du stade de la perte de cheveux du patient.

Vous commencez à perdre vos cheveux ?

Pas de panique ! Tout d’abord, il faut déterminer si votre perte de cheveux est normale ou anormale.

Si votre perte de cheveux est anormalement avérée, il faut recourir rapidement aux soins et traitements pour la limiter : mésothérapie du cuir chevelu, luminothérapie, injections de PRP et traitement médicamenteux sont les solutions à mettre en place rapidement.

Prenez rendez-vous à la Maison de la Greffe Capillaire avec l’un de nos expert qui vous aiguillera vers le soin le plus adapté à votre cas.

 

Vous avez déjà perdu vos cheveux ?

Chez l’homme, la cause la plus fréquente est l’alopécie androgénétique, héréditaire, conséquence de phénomènes liés à une double action, hormonale (hormones mâles ou androgènes : testostérone) et génétique au niveau du cycle capillaire du follicule pileux (bulbe du cheveu) sur le sommet du cuir chevelu.

Dans ce cas, il faut recourir à une greffe de cheveux. Il en existe 3 principaux types.

 

La méthode CHOÏ

Inventée par le médecin coréen Dr Choï en 1992, cette technique utilise un implanteur qui a la forme d’un petit stylo permettant d’implanter directement le greffon dans la zone prévue sans aucune incision.

La méthode CHOÏ est l’unique technique de micro-greffe capillaire permettant d’incorporer les follicules pileux extraits directement dans les zones receveuses sans avoir besoin de créer des incisions de canal (ou « pré trou »).

Cette méthode offre une chevelure très naturelle et présentant une parfaite densité.

C’est la méthode privilégiée de la Maison de la Greffe Capillaire qui en est le premier et principal acteur en France.

Ce type de greffe est extrêmement minutieux et nécessite du temps pour extraire puis implanter un à un chaque greffon. Ainsi, il faut compter environ 4h pour une petite intervention (500/800 greffons, soit 1500 cheveux environ), et jusqu’à 7h pour la session la plus importante (1800/2000 greffons, soit 4000 cheveux environ). Au-delà de 2000 greffons, la séance ne peut être réalisée en une seule journée et sera divisée sur deux jours, consécutifs ou à 6 mois d’intervalle.

 

Les avantages de la méthode CHOÏ

Des résultats probants

Le fait de poser cheveu par cheveu permet d’avoir une ligne frontale et une implantation ultra naturelle et un résultat esthétique.

Par ailleurs, cet aspect naturel est renforcé par l’implanteur de CHOÏ qui offre la possibilité au docteur de choisir et de reproduire très précisément l’angle d’implantation naturel du cheveu, sa direction et la profondeur des greffons.

Enfin, le résultat est plus dense comparé aux autres techniques car le docteur peut placer les greffons plus proches les uns des autres grâce à la précision de l’outil, ce qui évite par la même occasion la formation de cicatrices.

La méthode CHOÏ est sans aucun doute la meilleure technique sur le marché pour les personnes souffrant de cheveux clairsemés, ou souhaitant une greffe sur des zones ou la peau est fragile et voyante (barbe, sourcils, ligne frontale, etc.)

Précédent
Suivant

Une discrétion assurée

La méthode CHOI ne nécessite pas de bistouri, de scalpel, de suture ou d’agrafe ni même de bandelette de cuir chevelu. 

Il n’est pas obligatoire de raser la partie à implanter, sauf dans quelques cas. Seule la zone donneuse (couronne hippocratique à l’arrière de la tête) devra être rasée à 2 mm pour pouvoir extraire les greffons sans les abîmer.

Plusieurs solutions vous seront proposées : le rasage complet, le rasage en lignes, ou le rasage uniquement de la zone donneuse.

Pour les femmes, il vous sera proposé un rasage en ligne, plus discret, qui permet de cacher la zone donneuse rasée le temps de la repousse.

Cette méthode ne laisse aucune cicatrice après l’intervention, tant au niveau de la zone de prélèvement que dans la zone implantée. Il ne reste aucune trace visible des milliers de trous de réception et le cuir chevelu redevient complètement lisse comme avant l’opération.

La microgreffe n’est pratiquement pas visible les jours qui suivent l’intervention pour une reprise de toutes vos activités. On peut retourner au travail après 2 à 3 jours

 

Une efficacité inégalée

La précision de cette technique et la minutie avec laquelle les cheveux sont extraits puis réimplantés avec l’implanteur de Choï, permet de préserver entre 90 et 95 % de follicules, alors qu’avec les techniques classiques de greffes, jusqu’à 30% des greffons sont perdus.

 

Une technique indolore

Pour éviter toute douleur pendant l’intervention, le docteur injecte des doses d’anesthésiants.

Les suites opératoires sont rapides et simples puisqu’il n’y aucune suture et aucune douleur post opératoire.

Pas d’œdème, pas de croute, pas de douleur ni de de dommages sur l’implant capillaire (taux de transsection minime).

 

Ce qu’il faut retenir de la méthode CHOÏ

La technique FUE Choï a l’avantage de donner un résultat tout à fait naturel, pour cette raison, c’est la technique Phare de la Maison de la Greffe Capillaire.

Contrairement à d’autres techniques, l’aspect des implants est semblable à celui des vrais cheveux mais surtout on n’obtient pas les horribles cheveux de poupée, appelés « champs de poireaux ».

Le retour à votre travail est plus rapide qu’avec une autre technique de greffes capillaires.

Avec la technique FUE Choï la repousse des cheveux peut être constatée après 16 semaines en fonction de la vitesse de formation des unités folliculaires réimplantées. Ces nouveaux cheveux transférés pousseront ensuite naturellement dans leur nouvel emplacement durant toute votre vie.

 

La méthode FUE

La FUE est une technique non invasive où les follicules pileux sont extraits un à un à l’arrière de la tête, généralement le prélèvement se fait à la main. Ils sont ensuite réimplantés manuellement un par un dans les zones dégarnies. Pour cela, le praticien effectue une micro-incision avec une lame, afin de créer un canal ou est déposé le greffon.

 

Les prélèvements

Dans un but esthétique, il est primordial d’utiliser des punchs de prélèvement de haute précision (0,70 à 1,00 mm), adaptés aux cheveux prélevés.

Le prélèvement s’effectue sous anesthésie locale avec du matériel spécifique de microchirurgie dans une salle adaptée à cette chirurgie.

Il est nécessaire d’effectuer un rasage préalable de la zone donneuse (environ 2 mm de longueur) pour permettre le prélèvement et un rasage de la zone implanté est conseillé mais pas obligatoire.

L’intervention dure entre 3 h et 6h, tout dépend de la quantité de cheveux greffés.

 

Quelles sont les suites d’une greffe FUE ?

Les suites opératoires sont essentiellement marquées par l’apparition d’un œdème (gonflement), d’ecchymoses (bleus) et de croutes, dont l’importance et la durée sont très variables d’un individu à l’autre.

Il est important de savoir que :

  • un arrêt de travail de 4 à 8 jours est conseillé
  • le shampoing est autorisé 4 jours après la greffe
  • La pratique d’une activité sportive pourra être reprise progressivement à partir de la 3ème semaine post- opératoire
  • des douleurs peuvent persister quelques jours, elles seront calmées par la prescription d’antalgiques par nos experts

Une visite de contrôle aura lieu 10 -12 jours après l’intervention à la Maison de la Greffe Capillaire.

 

Ce qu’il faut retenir de la méthode FUE

Notre technique de greffe de cheveux FUE peut convenir aux patients qui présentent une calvitie légère, stable depuis plusieurs années et qui souhaitent une technique sans cicatrice sur la zone donneuse.

 

La méthode FUT

La méthode FUT (Follicular Unit Transplantation) est une technique de micro-transplantation folliculaire avec bandelettes, qui consiste à prélever une bande horizontale de cuir chevelu (couronne hippocratique) pour réaliser un implant capillaire par réimplantation dans les zones dégarnies.

Cette technique s’adresse aux personnes ayant une chute de cheveux permanente (alopécie masculine, calvitie) débutante ou avancée, à condition d’avoir assez de cheveux, à l’arrière de la tête, dans la zone dite « donneuse ».

Mais aussi à toute personne ayant une cicatrice du cuir chevelu quelle qu’en soit la cause, après un accident, une opération, une radiothérapie, etc.

 

Qu’est-ce que la greffe de cheveux FUT ou « Bandelettes » ?

  • Greffes d’implants capillaires issus d’une bandelette de cheveux.
  • Anesthésie : locale
  • Durée de l’intervention : plusieurs heures, c’est un travail minutieux de toute l’équipe du cuir chevelu de la clinique, travail de précision
  • Séjour à la clinique : ambulatoire
  • Arrêt socio-professionnel : 3 à 10 jours

 

Quelles sont les suites opératoires d’une greffe FUT ?

La zone donneuse, c’est-à-dire là où on a fait le prélèvement reprendra un aspect normal au bout d’une vingtaine de jours mais gardera une cicatrice plus ou moins large cachée par les cheveux.

La zone donneuse est le siège d’une suture par agrafes qu’il faut retirer à 15 jours en moyenne. Cette suture est le siège de tensions supportables mais présentes et une insensibilité transitoire dans la majorité des cas est décrite durant les premiers mois.

 

Quels sont les résultats d’une greffe FUT ?

Les premiers résultats sont visibles au bout de 7 à 8 mois. Il faudra attendre 12 mois pour avoir une repousse complète et jusqu’à 18 mois pour l’épaississement des cheveux.

Posez nous votre question

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre diagnostic capillaire en 1 clic !

Lancer le chat
Bonjour,
Pouvons nous vous aider ?