Greffe de cheveux : êtes-vous éligible ?

Une greffe de cheveux, c’est souvent le graal pour les hommes qui perdent leurs cheveux et qui sont sujets à la calvitie.

Désormais démocratisés, loin d’être tabous et les techniques ayant particulièrement bien évolué, les implants capillaires permettent de retrouver une chevelure plus dense, ultra naturelle et en ne laissant aucune cicatrice… Pour reprendre enfin confiance en soi !

Mais, hélas, tout le monde ne peut pas faire une greffe de cheveux.

Certains candidats ne sont tout simplement pas éligibles et la greffe capillaire n’est pas la bonne indication.

Découvrez ici les critères qui permettent de déterminer si vous êtes ou non un bon candidat pour une greffe de cheveux.

 

En quoi consiste une greffe de cheveux ?

Depuis quelques années, la greffe de cheveux FUE CHOÏ fait beaucoup parler d’elle. Les célébrités ne s’en cachent plus et cette solution pour retrouver sa chevelure est devenue une référence chez les hommes.

Son principe ? Prélever un par un des follicules pileux sains à l’arrière de la tête (Follicular Unit Extraction), dans la zone donneuse (ou couronne hippocratique), puis les réimplanter dans les zones dégarnies à l’aide de l’implanteur de CHOÏ. Si le concept a l’air simple, la greffe de cheveux n’en est pas moins un acte médical, qui demande expertise et expérience. A la fois dans sa réalisation – pour que les résultats soient denses et surtout naturels – et dans le diagnostic qui la précède.

Car une chose est sûre : tout le monde est différent.

Taille du crâne, types et couleur de cheveux, stade et évolution potentielle de la calvitie, âge…, un grand nombre de critères varient d’un homme à l’autre et entrent dans l’établissement du diagnostic, et donc de la faisabilité du projet de restauration capillaire.

 

Pourquoi tant d’hommes veulent faire une greffe de cheveux ?

La chevelure, qu’on le veuille ou non, est synonyme de vitalité et de vie. Les cheveux et la coupe qu’on leur donne encadrent notre visage et l’habille, ils affirment notre personnalité. Perdre ses cheveux, c’est se voire changer, se voir vieillir aussi. C’est d’autant plus difficile lorsqu’on a des cheveux bouclés ou très denses à l’origine ou que la calvitie est précoce. Certains hommes se voient se dégarnir dès la vingtaine !

Cette chute de cheveux parfois brutale et inattendue entame la confiance en soi et de vrais complexes peuvent surgir et miner le moral au quotidien.

Aujourd’hui en France, plus de 10 millions d’hommes sont atteints de calvitie, à un stade plus ou moins avancé. A 50 ans, près d’un homme sur deux en souffre.

La greffe de cheveux FUE CHOÏ – et encore plus aujourd’hui car ses résultats sont si naturels– apparait comme LA solution. Mais est-ce toujours le cas ?

 

Etes-vous un bon candidat à une greffe de cheveux ?

#1 Vous n’êtes ni trop jeune…ni trop âgé

L’âge est un critère important et à ne pas négliger. On voit de plus en plus de jeunes hommes avoir recours à une greffe de cheveux mais attention ! Le fait d’avoir des implants ne guérit pas de la calvitie : les cheveux natifs qui ne sont pas tombés vont continuer à le faire…et une autre greffe sera peut-être nécessaire.

Il est donc primordial pour le médecin d’anticiper l’évolution de la chute et de déterminer le potentiel de la zone donneuse : permettra-t-elle suffisamment de greffes ?

Il n’existe cependant pas vraiment d’âge limite pour une greffe capillaire. Toutefois, on peut noter que la vascularisation du cuir chevelu peut diminuer en qualité avec l’âge et limiter de fait la prise des greffons en cas d’implants capillaires après 70 ans.

 

#2 Vous avez une zone donneuse suffisamment fournie

La zone donneuse est un capital précieux et épuisable, qui varie grandement d’un patient à l’autre. Certains hommes ont une zone fournie, dense et large qui permettra d’effectuer plusieurs interventions. Chez d’autres, ce n’est pas le cas.

Le rôle du médecin est d’analyser la zone donneuse et la mettre en corrélation avec le stade de calvitie, l’étendue des zones à implanter et le nombre de cheveux nécessaires, l’âge, le type de cheveux, etc., et ce, afin de s’assurer que le projet est réalisable et durable dans le temps.

 

#3 Vous avez encore des cheveux !

Inutile d’attendre d’être complètement chauve pour faire une greffe de cheveux, au contraire : cette intervention est idéale pour accompagner la perte de cheveux. D’autant qu’elle va souvent de pair avec d’autres traitements capillaires qui visent à ralentir la chute (Minoxidil par exemple).

 

#4 Vous en avez suffisamment perdus

Sauf s’il s’agit de remplir des golfes temporaux reculés (et donc une zone chauve) et redessiner ainsi une ligne capillaire, il faut avoir suffisamment perdu de cheveux pour avoir recours à une greffe. Implanter des follicules entre des espaces insuffisants risquerait d’abîmer vos cheveux natifs. Un stade 2 sur l’échelle de Norwood est le minimum requis et votre chute doit être stabilisée.

 

#5 Vous souffrez bien de calvitie – Alopécie androgénétique

Selon la forme votre de chute de cheveux, il est possible que la greffe ne soit pas indiquée : c’est le cas lorsqu’on souffre de pelade ou d’alopécie diffuse (touchant toute la tête) par exemple. Les femmes se retrouvent souvent dans ce dernier cas, bien qu’elles souffrent d’alopécie androgénétique ; la pathologie ayant tendance à affiner l’ensemble de la chevelure.

En outre, une greffe de cheveux n’aura aucun effet si vous présentez des carences, des problèmes de santé ou que vous suivez des traitements médicamenteux qui influent sur votre cycle pilaire et font tomber vos cheveux.

Vous devez donc être en bonne santé pour avoir recours à une greffe capillaire.

 

Chute de cheveux : où faire un diagnostic capillaire ?

La Maison de la Greffe Capillaire est spécialisée en greffe de cheveux et en traitements complémentaires de la chute de cheveux.

Nos spécialistes vous accueillent pour un diagnostic capillaire et vous proposent ensuite un projet de restauration capillaire réaliste, adapté et sur le long terme.

Posez nous votre question

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actualités

Votre diagnostic capillaire en 1 clic !

Lancer le chat
Bonjour,
Pouvons nous vous aider ?